CTM : Petite indiscrétion au Robert

Par • Mis à jour le 03/12/2015 - 16:23

C'est officiel maintenant au Robert, après la lettre signée du mouvement politique du maire appelant les robertins à se mobiliser autour de Serge Letchimy, c'est Alfred Monthieux qui est sorti de son silence mercredi soir en participant à un meeting autour de Serge Letchimy, le leader de Martinique Nouvelle.

    CTM : Petite indiscrétion au Robert
Pour ce rendez-vous électoral de dimanche, il y a des communes qui vont certainement attirer l’attention. A Sainte-Marie par exemple où le maire - qui est en étroite relation ces jours ci avec Alfred Monthieux - s’est engagé à se positionner. Paulette Bérimée qu’il avait introduite au Conseil Général n’a elle pas attendu la consigne de son député... Elle appelle les samaritains et les électeurs du Nord à voter Martinique Nouvelle.

Les observateurs vont suivre également le comportement des Ducossais, des Diamantinois... Le Macouba, qui a rejoint lui aussi Martinique Nouvelle, même si Sainte-Rose Cakin avait déjà mis un pied dans le bus de Martinique Nouvelle.

Nous saurons dimanche soir en fait si les maires de ces villes ont traduit, à travers leur démarche, la volonté de la population qui les soutient… où s’ils ont saisi une opportunité. En attendant le décompte des voix, deux maires ne se sont pas positionnés pour les élections de dimanche : Raymond Théodose à Rivière-Pilote et Bruno Nestor Azérot : ils ont au moins ce point en commun et on pouvait les attendre autour du Gran Sanblé d’Alfred Marie Jeanne et on voit que jusqu’alors ils ne se sont pas manifestés.

Si on fait un décompte ce matin : 24 maires ont pris place dans le bus de Martinique Nouvelle. Nous avons ensuite les maires du Saint - Esprit, de Case - Pilote et de Rivière-Salée qui sont avec Yan Monplaisir et Marcellin Nadeau le maire du Prêcheur est candidat.

Pour le Gran Sanblé ils sont 3 : Grand-Rivière, le Gros-Morne et les Anses-d’Arlet et on précise ce matin le positionnement des maires; et puis on va attribuer le Vauclin au Gran Sanblé même si Raymond Occolier a davantage plébiscité Georges Cléon et appelé à voter pour son 1er adjoint.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar