CTM 2021 : la stratégie d'Alfred Marie-Jeanne se précise

Par 28/04/2021 - 09:05

L'équipe d'Alfred Marie-Jeanne affine la stratégie qui doit mener son leader à conserver son mandat. De l'affrontement direct avec Jean-Philippe Nilor à une tactique de transmission du pouvoir, le camp du président MIM se prépare à la bataille.

    CTM 2021 : la stratégie d'Alfred Marie-Jeanne se précise

Dans la perspective des élections territoriales à venir, un certain nombre d’éléments de la stratégie du camp d'Alfred Marie-Jeanne ont commencé à filtrer.

Ce qui en ressort, c'est que le président du conseil exécutif a une farouche envie d'en découdre avec celui qui fut son poulain durant de longues années, Jean-Philippe Nilor. Pour tenter de rendre le député du sud inaudible dans la circonscription qu'il estime lui avoir légué, Alfred Marie-Jeanne pourrait se positionner en tête de section dans le sud.

L'avocat Philippe Edmond-Mariette devrait hériter de la responsabilité de mener la liste au centre atlantique. Justin Pamphile, le maire du Lorrain, qui travaille avec Lionel Desroses, l'homme du MIM à Sainte-Marie, devrait être tête de section au nord. Au détriment du pourtant fidèle Louis Boutrin.

À Fort-de-France, le président du conseil exécutif devrait renouveler sa confiance à Francis Carole.

Des maires en soutien

Pour composer cette liste de 63 candidats, Alfred Marie-Jeanne a décidé de faire confiance à des fidèles comme Daniel Marie-Sainte, Francine Carrius ou encore Eugène Larcher, le maire des Anses d'Arlet. Ce dernier ne sera pas le seul premier magistrat à apporter son soutien au président du conseil exécutif.

Ainsi, en plus de Justin Pamphile, Jean-Michel Gémieux, le maire de Sainte-Anne et deux membres de son équipe pourraient figurer sur la liste. Plus surprenant, José Mirande, le nouveau maire du Marin serait l'une des recrues du camp Marie-Jeanne.

Tous inscrivent leur adhésion dans une perspective de transmission du pouvoir par Alfred Marie-Jeanne. Ainsi, l'actuel homme fort de la CTM s'engagerait à passer le flambeau durant son mandat. Tous ces maires attendent une confirmation par écrit de la mise en retrait programmée du président du MIM.

Quel calendrier pour la transmission ?

Ce passage de témoin pourrait avoir lieu dans un an, voire deux, même trois. En tout cas avant la fin de la mandature à venir. C'est en tout cas sur cette variable qui est au coeur des discussions.

Pour le reste, le calendrier est réglé comme un métronome. Hormis la date de dépôt de candidature, l'équipe d'Alfred Marie-Jeanne a choisi le 8 mai pour donner les  grandes lignes de son programme avant de présenter l’ensemble de l’équipe. La date retenue serait  probablement le 16 mai. Une équipe dans  laquelle on pourrait retrouver Nadia Limyé du Prêcheur ou encore d'autres fidèles comme Manuella Bertholo.

 

Tags

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.