Kalash évite la case prison

Par • Mis à jour le 26/10/2016 - 13:49

Le chanteur de dancehall Kalash n'ira pas en prison. Kévin Valleray de son vrai nom a été condamné ce mercredi (26 octobre 2016) à 6 mois de prison avec sursis lors de son procès en appel pour détention illégale d'arme. Le verdict est identique à celui rendu en première instance au mois de mai dernier.

    Kalash évite la case prison
Kalash évite donc la prison. Le cour d'appel de Paris a condamné le chanteur de dancehall martiniquais à 6 mois de prison avec sursis. Kevin Valleray de son vrai nom était poursuivi pour détention illégale d'arme à feu. Le tribunal a confirmé la peine prononcé en première instance au mois de mai 2016.

Le parquet avait fait appel de cette première décision, estimant la peine trop faible. Lors du procès en appel le 28 septembre dernier, le procureur avait réclamé 12 mois de prison dont 6 avec sursis. "J'ai fait une erreur" avait reconnu Kalash à la barre avant d'affirmer que l'arme, trouvée lors d'une perquisition à son domicile parisien en mars dernier dans le cadre d'une enquête sur un possible trafic de stupéfiants, n'était jamais sortie de son domicile.

Le chanteur à Dakar (Sénégal) en ce moment peut donc désormais se concentrer sereinement sur ses prochaines dates de concert dont une prestation à l'Olympia dans moins d'une semaine.

Karl Lorand et Eric Dupuis