Une centaine de salariés de l'AFPA a défilé dans les rues de Fort-de-France pour manifester leur inquiétude

Par • Mis à jour le 20/11/2016 - 14:26

Ce samedi 19 novembre 2016, une centaine de salariés de l'AFPA a défilé dans les rues de Fort-de-France pour manifester leur inquiétude. Trois semaines après la liquidation judiciaire de l'AFPA, aucune rencontre n'a encore eu lieu entre les salariés et la nouvelle structure. Le personnel espère toujours intégrer l'Institut Martiniquais pour la formation professionnelle des adultes, le nouvel organisme de formation mis en place par la CTM.

    Une centaine de salariés de l'AFPA a défilé dans les rues de Fort-de-France pour manifester leur inquiétude
Les salariés de l'association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) sont inquiets. Ils ont manifesté dans les rues de Fort-de-France, ce samedi 19 novembre 2016.

Trois semaines après la liquidation judiciaire de l'AFPA, aucune rencontre n'a encore eu lieu entre les salariés et la nouvelle structure. Le personnel espère toujours intégrer l'Institut Martiniquais pour la formation professionnelle des adultes, le nouvel organisme de formation mis en place par la CTM.

Pour Philippe Pierre Charles, le secrétaire générale de la CDMT "on avait un sentiment d'une marche de la dignité.

Ce qu'on réclame c'est que les emplois soient reconduits. Que le personnel ne parte pas en fin d'année avec de l'incertitude et de l'angoisse. Le personnel ne peut pas porter les responsabilités des mauvais pas des uns et des autres.

Il y a un besoin de formations importants dans ce pays et il y a du personnel qui est capable de le faire. Il faudrait qu'il y ait cette rencontre rapidement avant la fin de l'année. Ce n'est pas la première fois qu'on fait cette demande et j'espère que ce sera pas nécessaire d'aller à nouveau dans les locaux de la CTM pour nous répéter."

Sullyvan.D