Une aide bienvenue pour les éleveurs de bovins

Par • Mis à jour le 06/08/2016 - 16:54

Une enveloppe de 550 000 euros sera débloquée au profit des éleveurs de bovins martiniquais. Les versements interviendront à partir de 16 août 2016. Il s'agit du solde de l'aide au développement et au maintien du cheptel allaitant (ADMCA) et de la prime à l'abattage des bovins (PAB). Une nouvelle plutôt bien accueillie par les professionnels du secteur.

    Une aide bienvenue pour les éleveurs de bovins
Bonne nouvelle pour les éleveurs bovins. La direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) leur versera le solde de l'aide au développement et au maintien du cheptel allaitant (ADMCA) et de la prime à l'abattage des bovins (PAB) pour l'année 2015 à compter du 16 août 2016.

L'ADMCA est une aide directe accordée aux éleveurs. L’éleveur détenant sur son exploitation des vaches allaitantes peut en bénéficier à sa demande. Ce soutien direct est calibré pour favoriser les petites exploitations de moins de 80 têtes.

En Martinique 450 éleveurs sont concernés par cette enveloppe de 550 000 euros. "Il est extrêmement important pour les éleveurs d'avoir cette aide puisque ça leur permet de garder les animaux, de pouvoir les entretenir et de faire face à certaines charges. C'est une prime d'encouragement à l'élevage. Elle est bienvenue parce que des fois on a des périodes de sécheresse. Ils sont obligés de garder les animaux au moins 6 mois. Cela nous permet de développer une viande de qualité", explique Claude Marie-Louise, éleveur au Vauclin.

"Tous les petits éleveurs qui ont des animaux identifiés et qui font leur déclaration au niveau de la chambre d'agriculture peuvent y prétendre. Cela représente moins de 200 euros par tête", ajoute le professionnel.

Karl Lorand et Jean-Marc Pulvar