Un trafic de drogue démantelé entre la Martinique et l'hexagone

Par • Mis à jour le 04/12/2015 - 19:16

Les policiers viennent de démanteler un important trafic de drogue entre la Martinique et l’hexagone; la cocaïne transitait via des colis postaux, au final 12 personnes ont été interpellées chez nous et 8 seront transférés à Bordeaux.

    Un trafic de drogue démantelé entre la Martinique et l'hexagone
Le profil des personnes impliquées dans ce trafic de drogue varie selon la fonction : simple relai ou organisateur... Mais il s'agit pour la plupart, d’hommes âgés de 30 à 40 ans, déjà connus des services de police pour trafic.

Ce que l’on sait également, c’est que les chefs de réseau présumés sont issus de la communauté antillaise de Bordeaux et de Toulouse. L’OCTRIS de Bordeaux mène l’enquête depuis octobre 2014 et après plusieurs investigations, les policiers ont pu mettre à jour un trafic de multiples produits stupéfiants : cocaïne, cannabis mais aussi drogue de synthèse. Le business était bien rodé : des colis postaux étaient envoyés à de fausses adresses. Sur les 5 derniers mois, 8 kilos de cocaïne ont été envoyés, 3 kilos saisis. Au niveau du paiement, là aussi ils étaient bien organisés : ce dernier s’effectuait par mandat cash ou sous forme d’échange avec renvoi.

Fin octobre, l’OCTRIS de Bordeaux apprend que l’un des organisateurs présumé se déplace en Martinique pour superviser et accélérer l’envoi des colis; une opération d’interpellation est alors menée - essentiellement sur la commune de Fort-de-France - 12 personnes sont arrêtées, dont le fameux organisateur présumé. Parmi les interpellés, 8 seront transférés à Bordeaux, ils devraient bientôt être présentés devant un juge d’instruction.

Plusieurs trafics de drogue entre Bordeaux et la Martinique ont déjà été démantelés cette année... Pour rappel en mars dernier, c’était un trafic de drogues dissimulées et envoyées dans des produits cosmétiques qui avait été découvert. Deux mois plus tard, le tribunal correctionnel de Bordeaux se penchait sur une affaire de cocaïne dissimulée dans du boudin martiniquais ! Les trafiquants avaient été condamnés à des peines allant de 1 an à 6 ans de prison ferme.


Audrey Ollon et Clara Vincent