Un important dispositif de sécurité en mer pour l'arrivée de la Transat Jacques Vabre

Par 20/11/2021 - 14:04 • Mis à jour le 20/11/2021 - 13:58

La sécurisation de l'arrivée de la transat Jacques Vabre fait l'objet d'un important dispositif qui a été présenté hier au village d'arrivée de la course.

    Un important dispositif de sécurité en mer pour l'arrivée de la Transat Jacques Vabre

L’arrivée de la transat Jacques Vabre se prépare activement sur le front de mer de Fort-de-France. Les stands sont en cours d’installation pour accueillir le village de la transat qui a été inaugré ce samedi matin. 

Un dispositif important sur terre, sur mer et dans les airs est mis en place par les organisateurs, appuyés par les différents corps de l’état, Douanes, Marine nationale, Gendarmerie, affaires maritimes.

L’objectif étant s’assurer et accompagner au mieux les concurrents de la Transat. "La gendarmerie est pleinement intégré dans le dispositif de respect de la réglementation en mer avec la brigade nautique et notre hélicoptère", explique Pierre-Yves Fouquet, lieutenant-colonel de la gendarmerie.

"Au sol, du Marin, jusqu'à Fort-de-France, il y a un dispositif de sécurisation sur les plages", assure Pierre-Yves Fouquet.

La Marine Nationale est également mobilisé. "Pour ce faire, nous mettons en action des bâtiments tel que le Dumont d'Urville qui sera positionnée entre le Diamant et le Rocher. Le patrouilleur Maïto et le chaland La Luciole seront positionnés en baie de Fort-de-France", explique Stéphanie Saussereau, de la Marine Nationale.

À noter que si les arrivées se font de jour, des tirs au canon de salut seront effectués depuis le fort Saint-Louis.

Les affaires maritimes seront également mobilisées sur le parcours des navigateurs.

À noter que durant toute la durée de la manifestation nautique, il sera interdit à tout navire, véhicule nautique à moteur, engin de plage, de s’approcher à moins de 150 mètres d’un concurrent en course (à l’exception des navires de l’organisation).

Quatre zones réglementées seront créées entre le rocher du Diamant et la ligne d’arrivée en baie de Fort de France pour sécuriser l’arrivée des concurrents dont certains pourraient arriver à grande vitesse (jusqu’ à 25/30 nœuds – 55 km/h pour les plus gros). Cliquez ici pour découvrir en détail les zones de navigations concernées.

Tags