Les perturbations se poursuivent sur le réseau de transport de l'agglomération du centre

Par Lola-Jeanne Cloquell et Peggy Saint Ville 04/05/2021 - 20:46
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Le transport reste perturbé sur l'agglomération du centre, et les 25 lignes déjà à l’arrêt actuellement ne devraient pas reprendre demain matin (mercredi 5 mai). Une nouvelle réunion entre les salariés et la direction du travail est prévue demain.

    Les perturbations se poursuivent sur le réseau de transport de l'agglomération du centre

Les discussions se poursuivent entre les protagonistes de ce dossier puisqu'une réunion s'est tenue ce matin (mardi 4 mai) entre une délégation des salariés de l'entreprise de transport Setrac, le responsable d’exploitation de l'entreprise, et la régie de Martinique transport.

Pendant près de trois heures, le temps de travail des 66 chauffeurs de l’entreprise a été étudié, ainsi que le cumul des heures depuis le départ du centre technique jusqu’au retour au terminus. Cette séance de travail avait en effet pour but d'aborder l’un des points de litige à l'origine de ce mouvement. C'est ce qu'indique Alain Bias, machiniste à Setrac,  qui faisait partie de la délégation des huit salariés de l'entreprise présents à la réunion de ce matin :

Cette réunion a permis de réguler les tableaux de marche des différentes lignes, qui permettent aussi d'avoir nos cycles de repos. Habituellement, nous les avons pour un mois, et nous demandons que ces plannings soient faits sur 6 mois

Pour l’heure, 25 lignes sont toujours à l'arrêt sur le réseau de la CACEM. Les salariés, qui exercent toujours leur droit de retrait, doivent rencontrer la direction du travail dès demain pour lister le nombre de véhicules hors services. C’est l’un des points qui justifiait la mise en application de leur droit de retrait pour danger imminent, selon les salariés. On dénombrerait actuellement près de dix bus hors d’usage à cause de problèmes techniques ou mécaniques, selon nos informations. 

Tags