Climat tendu à la clinique Sainte-Marie

Par 10/11/2015 - 16:23 • Mis à jour le 10/11/2015 - 16:23

4 mois après une première mobilisation, un nouveau débrayage s'est déroulé ce lundi matin à la clinique Sainte-Marie. Près d’une centaine de salariés affiliés au syndicat CDMT santé - sur 202 personnels au total - tous services confondus étaient réunis dans le hall d’entrée.

    Climat tendu à la clinique Sainte-Marie
Le climat reste tendu à la clinique Saint Marie ! Alors que le directeur général du groupe Kapa Santé basé à Aix en Provence et propriétaire de l’établissement est de passage en Martinique de vieilles revendications refont surface.

Une réunion entre la direction et les syndicats s’est déroulée hier lundi en l’absence de la CDMT qui représente une centaine de salariés. Le syndicat dénonce une dégradation des conditions de travail avec des effectifs non adaptés à la réorganisation des services. Ils pointent également du doigt un manque de matériel médical adéquat et réclame une revalorisation des salaires. De son côté la direction indique que ces problèmes seraient temporaires, elle rappelle également avoir fait globalement des efforts en limitant la casse sociale lors du rachat de la clinique il y a 9 ans. De plus, la direction met en avant un investissement majeur : l’achat d’un scanner de 500 000 euros. Une dépense qui du côté du personnel est critiquée car selon eux l'outil ne fonctionnerait que la moitié du temps. Pourquoi ? à cause d’un manque de professionnels de santé aptes à le gérer.

Le groupe Kapa Santé assure qu’un retour à l’équilibre de sa trésorerie avec un chiffre d'affaires annuel de 13 millions est annoncé pour 2016. Face a ces promesses, le personnel - méfiant - reste mobilisé.

Audrey Ollon et Pascal Michaux