Les parents d'une jeune femme de 28 ans s'interrogent sur sa mort dans une résidence de Balata à Fort-de-France

Par • Mis à jour le 19/05/2016 - 23:19

La disparition d'une jeune femme de 28 ans, mère de 4 enfants, retrouvée morte, le lundi de Pentecôte (16 mai 2016) dans une résidence du quartier de Balata à Fort-de-France (Martinique) continue d'intriguer ses parents, d'autant qu'elle paraissait en bonne santé. L'autopsie du corps doit avoir lieu ce vendredi 20 mai 2016. Elle devrait en dire plus les causes du décès.

    Les parents d'une jeune femme de 28 ans s'interrogent sur sa mort dans une résidence de Balata à Fort-de-France
C'est ce vendredi 20 mai 2016 que l'autopsie du corps d'une jeune mère de famille résidant en Guadeloupe et séjournant en Martinique sera pratiquée. Elle avait été retrouvée morte, le lundi de Pentecôte, dans un appartement de la résidence "les Colibris" à Balata, un quartier situé sur les hauteurs de Fort-de-France.

Une disparition subite qui intrigue sa famille. La jeune femme de 28 ans, qui effectuait un séjour en Martinique, semblait plutôt en bonne santé à la veille de la découverte de son corps sans vie. Ses cousins évoquent une soirée passée à discuter du bon vieux temps au cours de laquelle elle n'aurait pas consommé d'alcool ni de la drogue.

En outre, son corps ne présentait aucune trace de blessures. Si elle a connu des soucis cardiaques par le passé ou de la tyroïde et dont elle se serait plainte récemment sans en dire plus, cette mort pour la famille reste incompréhensible.
Elle fonde maintenant ses espoirs sur les résultats de l'autopsie qui sera pratiquée ce vendredi 20 mai 2016.
Jean-Philippe Ludon avec Peggy Saint-Ville
@jpludonrci