Fusillade : Le scénario du drame se dessine

Par • Mis à jour le 09/12/2015 - 19:40

A l’issue de sa garde à vue, Johann Candale dit Cancan devrait être mis en examen pour homicides et détention d’armes de catégorie B. Le procureur de la République a tenu une conférence de presse ce mercredi matin afin de faire le point sur les avancées de l’enquête.

    Fusillade : Le scénario du drame se dessine
Le scénario du drame se dessine même s’il reste encore de nombreux éléments à définir dans le dossier de la fusillade qui a éclaté dimanche au petit matin, sur le parking du Paparazzi (Lamentin). Les autopsies qui seront pratiquées à partir d’aujourd’hui ainsi que les expertises balistiques apporteront des précisions sur les circonstances du drame qui a fait 3 mort au Paparazzi.

"Il y a eu effectivement une première altercation dans une autre boîte de nuit entre Jean-Philippe Ronaldo - une des personnes décédées - et Candal Johann. Une deuxième altercation s'est produite au petit jour au Paparazzi... Il semble qu'il y a eu une première série de tirs de la part de Saint-Philippe Ronaldo qui était surnommé l'Américain, qui tire en direction de Jean-Zéphirin Eddy, de Médélice Carita et également de Candale Yohan, et puis il y a une autre série de tirs... Reste à savoir le déroulement exact, tout cela est encore à vérifier", a précisé Eric Corbaux, procureur de la République.

A l’issue de sa garde à vue, Yohan Candale dit Cancan devrait être mis en examen pour homicides et détention d’armes de catégorie B.

Audrey Ollon et Cédric Catan