Echec de Total en Guyane : pas une goutte de pétrole dans le forage d'exploration

Par • Mis à jour le 28/02/2019 - 07:47

Les unités d'exploration de la compagnie pétrolière française devraient quitter la Guyane dans 6 mois. Les forages offshore préliminaires menés par Total n'ont rien donné.

    Echec de Total en Guyane : pas une goutte de pétrole dans le forage d'exploration

Total n'a donc pas trouvé de pétrole en Guyane. Entamé en décembre 2018, le forage d'exploration au large des côtes guyanaises s'est avéré infructueux.

Pour Rodolphe Alexandre, le président de la CTG (Collectivité Territoriale de Guyane), cité par notre partenaire Radiopeyi, c'est une grande déception qu'il impute à la loi Hulot qui empêche à "Total de poursuivre son travail exploratoire, qui aurait nécessairement fini par payer eu égard au potentiel pétrolier manifeste de la zone ». « Un texte qui, in fine, aura donc surtout eu comme conséquence de priver la Guyane de ressources qui lui auraient certainement permis, à moyen terme, d’accélérer considérablement son développement économique".

Les écologistes se réjouissent pour leur par de l'échec du pétrolier français. Michel Dubouillé, secrétaire régional de Guyane Ecologie et membre du collectif Stop Pétrole Off-shore est au micro de Arnaud Béhary :

Malgré l'annonce de son échec mercredi, Total assure qu'il respectera ses engagements en Guyane notamment par le versement des 10 millions d'euros qui sont déjà signés.

Le permis de forage s'éteindra lui le 1er janvier 2019. Le navire de forage restera sur zone le temps de reboucher le puits d'exploration. Comme Shell en 2012 et 2013, Total repartira donc sans pétrole de la Guyane.