Covid-19 : des soignants du CHU de Martinique en renfort à Sainte-Lucie

Par 25/02/2021 - 18:33
01/01/2020 - 00:00

Des équipes de soignants de Martinique se sont rendues dans l'île voisine pour former leurs homologues sur les protocoles de prise en charge des malades atteints du Covid-19. Une nécessité pour Sainte-Lucie qui fait face à une épidémie particulièrement vigoureuse.

    Covid-19 : des soignants du CHU de Martinique en renfort à Sainte-Lucie

Une longue tradition de coopération médicale avec Sainte-Lucie

L'épidémie grimpe à Sainte-Lucie : environ 3129 cas sont recensés sur l'île, et 33 décès sont à déplorer. L'hôpital Victoria à Castries est saturé, et les trois lits de réanimations sont remplis. Grâce à cette coopération, deux autres lits ont également été mis à disposition.

Le CHUM vient ainsi en support aux médecins de l'île voisine, par le biais de missions permettant de former les équipes médicales sur place. Pour Christiane Bourgeois, directrice adjointe au CHUM en charge de la qualité des relations avec les usagers et de la coopération internationale, il s'agit d'une aide naturelle de la part du CHUM :

Le CHU de Martinique a une longue tradition de coopération avec Sainte-Lucie, qui est l'île cousine

Une mission de soutien et de formation sur les protocoles de prise en charge

Le docteur Dabor Resiere, médecin réanimateur au CHUM, s'est rendu sur place, accompagné d'un infirmier, pour former ses confrères de Sainte-Lucie :

C'était une mission de support et d'assistance médicale en soins critiques qui s'est déroulée sur une semaine. Six infirmiers ont été formés, et nous avons collaboré avec une dizaine de médecins saint-luciens pendant une semaine. 

Etant donné que la vague épidémique est arrivée plus tardivement à Sainte-Lucie, cette opération est notamment possible car les équipes martiniquaises ne sont plus aussi saturées qu'il y a quelques mois.

Un autre médecin martiniquais est actuellement sur place et devrait revenir d'ici deux jours. Au total, cette mission du CHUM qui aura duré en tout 25 jours. 

En plus de cette assistance en compétences, des lits médicalisés avaient déjà été transférés à Sainte-Lucie en décembre dernier, ainsi que du matériel d'assistance respiratoire et d'oxygéno-thérapie, et une dotation de médicaments.

Tags