Une réserve communale de Sécurité Civile au Moule

Par 29/07/2021 - 12:20

Les 13 bénévoles volontaires engagés du samedi 24 au mercredi 28 juillet 2021 dans le programme qui doit conduire la ville du Moule à se doter de la première Réserve Communale de Sécurité Civile du département sont connus. Il s'agit de 7 femmes et 6 hommes. La plus jeune est âgée de 22 ans. L'aîné du groupe a 63 ans.

    Une réserve communale de Sécurité Civile au Moule

Un collectif mixte et diversifié tant au niveau des origines sociales que professionnelles, dont les membres sont issus des différents quartiers carencés du territoire de la commune du Moule. Pendant 5 jours et un volume horaire de 36 heures d'enseignement, ils se sont frottés à la formation de secouristes opérationnels pour obtenir le diplôme national de Premiers Secours en Equipe de Niveau 1 (PSE1).

Secouriste d'un jour, Secouriste de toujours, ils deviennent, à jamais, les premiers à être formés sur le sol du Moule et les premiers appelés à constituer la première Réserve Communale de Sécurité Civile qui prend réellement forme sur le département de la Guadeloupe. Une implication très forte de la Collectivité du Moule qui entre dans le cadre du dispositif de la politique de la ville préconisé au niveau national, financé en grande partie par l'état et soutenu, notamment, par la commune.

La loi en matière de sécurité des personnes régissant le fonctionnement des collectivités Communales impose à celles ci de disposer sur leur territoire d'une Réserve Communale de Sécurité Civile composée de volontaires et de bénévoles disposés à se mobiliser en matière de prévention des risques et de survenue de catastrophes naturelles majeures (éruption volcanique, séisme, tsunami, raz-de-maree, éboulement, glissement de terrain, cyclone, ouragan...).

La Guadeloupe est une terre à risques multiples extrêmement dangereux et il est vital qu'un maximum de personnes se forment aux Gestes de Secours. Faire le bon geste au bon moment, si possible avec le soutient de renforts également formés afin d'augmenter les chances de survie d'une victime fait parti des connaissances qu'un secouriste doit posséder et maîtriser.

Ce sont les formateurs de Secourisme du Comité Départemental de Sauvetage et de Secourisme de la Guadeloupe et du Cercle des Nageurs de la Région de Basse-Terre, associations agréées Sécurité Civile affiliées à la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme qui ont encadré cette formation au cours de laquelle 7 d'entre eux sont intervenus. 

L'objectif de la commune est de former un minimum de 50 secouristes opérationnels qui soient les premiers maillons de la chaîne de secours de la ville. Une chaine appelée à s'étendre et à se renforcer sur l'ensemble du territoire de la Collectivité afin que chaque quartier puisse disposer de ses référents de base, véritables catalyseurs et impulseurs capables d'être préventifs et réactifs afin de faire circuler les bons messages, introduire la bonne communication, repérer les cibles les plus motivées afin d'étoffer le groupe de bénévoles prêts à se former, se recycler, se perfectionner et s'engager pour intégrer cette Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC) qui doit être un acteur incontournable et indissociable du circuit de protection au sein du territoire.

A l'image de la commune du Moule, toutes les communes du département doivent disposer de leur Réserve Communale de Sécurité Civile. Un atout crucial et un partenaire vital au service des autres pour le bien des autres.

Tags