La protection des familles au cœur d'un débat proposé par l'UDAF

Par • Mis à jour le 30/06/2018 - 06:41

L'UDAF, l'Union Départementale des Associations Familiales de Guadeloupe a organisé au Mémorial ACTe de Pointe-à-Pitre un débat autour des problématiques familiales. Les partenaires principaux étaient présents. Explications.

    La protection des familles au cœur d'un débat proposé par l'UDAF

La CAF, la CGSS ou les quelques représentants des ESAT(s) de Guadeloupe ont participé à l'événement. Les parlementaires étaient conviés, mais retenus à Paris à cause de la présentation cette semaine à l’Elysée du livre bleu des Outre-Mer, ils n’ont pas pu être présents. 

L’objectif de ce rendez-vous, évoquer les contours de la prise en charge des familles guadeloupéennes et assurer leur protection.

Pour Claire Corenthin, directrice adjointe de la CAF: "Nous avons répondu à l'invitation de l'UDAF parce qu'évidemment c'est un partenaire.Durant ce rendez-vous, nous voulons aborder la question des crèches car c'est la CAF aujourd'hui qui finance essentiellement les crèches en Guadeloupe. Nous avons des difficultés qui sont réelles, la CAF intervient à hauteur de 66% pour le financement des crèches, la question est la suivante, les 34% restant, qui doit financer? Nous devons trouver des solutions." 

Selon Michel Vélayoudon, directeur du service mandataire judiciaire à l'UDAF de Guadeloupe: "Les financements de l'Etat sont en diminution, la charge de travail, l'activité augmente régulièrement. Nous intervenons dans le cadre des protections des familles, pour prendre en charge des personnes qui sont en grande difficultés. En interne, c'est un sujet que nous abordons et nous tentons de trouver des réponses pour gérer les dossiers".