La délinquance recule en Guadeloupe, mais des tendances restent marquées

Par 30/01/2021 - 09:47 • Mis à jour le 30/01/2021 - 09:45

Les chiffres 2020 de la délinquance ont été présentés ce vendredi en préfecture. Si le département enregistre un recul global de 20 %, certains dossiers particuliers comme les violences faites aux femmes ou la mortalité routière sont en hausse.

    La délinquance recule en Guadeloupe, mais des tendances restent marquées

Il y a du mieux, mais on peut encore faire nettement mieux. Dans une année 2020 marquée par un long confinement, ce qui a sans doute contribué au recul des méfaits, la Guadeloupe a enregistré une baisse globale de la délinquance, selon les chiffres départementaux qui ont été dévoilés en préfecture hier.

En résumé, la délinquance baisse de près de 20 % aux atteintes aux biens, de plus de 34 % pour les vols avec violences, de près de 13 % pour les cambriolages, de plus de 2 % pour les atteintes volontaires à l'intégrité physique. Mais, en contre partie, elle augmente pour les violences faites aux femmes de 25 % et également pour les chiffres de la sécurité routière qui se dégradent avec 49 décès l'an passé.

Les priorités 2021 seront la prévention de la délinquance, la prévention des violences scolaires, la connaissance de l'accidentologie, la justice de proximité, la poursuite de la lutte contre la circulation des armes et l'immigration clandestine et la lutte contre les stupéfiants et la saisie des avoirs criminels.

Il y a donc encore des points noirs, comme l'a fait remarquer le préfet Alexandre Rochatte, au micro de RCI.

Du côté de la justice, on se voudra encore plus sévère et plus rapide en 2021. C'est ce que souhaite la procureure générale, Danielle Drouy-Ayral.

Tags