Etat d’urgence : le carnaval finira plus tôt

Par 04/01/2016 - 15:46 • Mis à jour le 04/01/2016 - 15:46

En raison de l’Etat d’urgence, le carnaval se terminera plus tôt cette année. Une mesure qui rassure les spectateurs.

    Etat d’urgence : le carnaval finira plus tôt
Le carnaval devra cesser à 22 heures cette année en raison de l’Etat d’urgence, une mesure étendue à la Guadeloupe le 19 novembre 2015. C’est ce qu’annoncé Louis Collomb, le président de l’Office de Carnaval de la Guadeloupe (OCG) à l’AFP. Il aurait également appelé ses membres à une plus grande responsabilité au regard de la situation.

Cette décision a été bien accueillie par les spectateurs. Ils y voient un moyen de garantir un déroulement des festivités en toute sécurité. "Cela me rassure", a indiqué une mère de famille, sur les ondes de RCI Guadeloupe, ce lundi 4 janvier 2016.

Le dimanche 10 janvier 2016, le coup d’envoi de la saison carnavalesque sera donné. Un défilé aura lieu dans les rues de Basse-Terre. Comme à l’accoutumée, le carnaval de l’île sera marqué par plusieurs temps forts, notamment durant les jours gras. Il s'achèvera le mercredi des Cendres avec les adieux traditionnels à Vaval, le roi du Carnaval.


Anaëlle Edom
@AnaelleE_RCI