Confinement aménagé : les artisans créateurs découragés

Par Laura Latchan 28/04/2021 - 11:20
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Déjà victimes d’un premier confinement l’an dernier, c’est un autre découragement pour les petites entreprises non-essentielles confrontées une nouvelle fois aux nouvelles mesures restrictives et à l'obligation de baisser leurs rideaux. Parmi elles, les artisans créateurs. L'association "San Mélé" lance un cri de détresse.

    Confinement aménagé : les artisans créateurs découragés

"Nous sommes à l’agonie !" C'est le cri de détresse lancé par les artisans créateurs contraints eux aussi de fermer boutique en raison du confinement aménagé de trois semaines.

Déjà victimes d’un premier confinement l’an dernier, c’est un découragement supplémentaire pour ces petites entreprises confrontées une nouvelle fois aux nouvelles mesures restrictives.

Selon Catherine Délor, Présidente de l’association "San Mélé représentante de créateurs de Guadeloupe", "La fréquentation diminue depuis l'année dernière et le chiffre d'affaires aussi. [...] Les coiffeurs sont autorisés à ouvrir alors que nous aussi nous avons des espaces où nous exposons nos produits !" 

Les créateurs lancent un appel à l'aide aux autorités pour tenter de trouver des solutions et ainsi trouver une organisation adaptée pour affronter la crise sanitaire. 

Interview ci-dessous : 

Tags