Les médecins libéraux disent non à la loi Touraine

Par • Mis à jour le 13/11/2015 - 20:48

Les médecins libéraux sont en grève ce vendredi. En Guadeloupe, le mouvement a été relayé par le Syndicat Unifié des Médecins de Guadeloupe.

    Les médecins libéraux disent non à la loi Touraine
Ce vendredi 12 novembre, le Syndicat Unifié des Médecins de Guadeloupe (SUMG/CSMF) relaye la grève nationale. La profession s'élève contre la loi Touraine, du nom de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

La date de cette mobilisation n'a pas été choisie au hasard. Les médecins libéraux veulent interpeller les députés de la majorité. La semaine prochaine, ces derniers analyseront le projet de loi santé Touraine en deuxième lecture.

Ce texte défend la généralisation du tiers payant en 2017. Donc, les patients ne seront plus dans l’obligation d’avancer leur frais médicaux. Pour la profession, le projet de loi Touraine risquent de créer d’importantes inégalités sociales.

Mais, il s’agit avant tout d’éviter que des patients ne renoncent aux soins faute de moyens, défend Marisol Touraine. En Guadeloupe, les services de garde devraient enregistrés de sérieuses perturbations.