Le monde du cyclisme guadeloupéen sous tension

Par • Mis à jour le 12/05/2016 - 17:00

La justice a semble-t-il décidé de frapper un grand coup contre les pratiques illicites du peloton guadeloupéen. Ce mercredi 11 mai 2016, une dizaine de perquisitions ont été menées aux domiciles de plusieurs coureurs, très en vue actuellement dans la discipline.

    Le monde du cyclisme guadeloupéen sous tension
Manifestement, une opération d’envergure est à l’œuvre en ce moment dans le milieu du cyclisme guadeloupéen.

Cette discipline est ébranlée, une fois de plus, par des soupçons de dopage et de trafics liés à l’utilisation de produits illicites.

Tout serait parti de contrôles effectués récemment à l’issue de la 1ère étape du grand prix du nord Basse-Terre, à Deshaies.

Au total, quarante-cinq coureurs avaient subis des contrôles inopinés.

Ce sont les résultats de ces tests qui ont provoqués une accélération dans cette affaire... .

Selon nos informations, une dizaine de perquisitions auraient été menées au domicile de coureurs, actuellement très en vue dans le peloton guadeloupéen.

Ces dernières ont été opérées dans plusieurs communes, notamment au Lamentin, à Sainte-Anne, Saint-François et Baie-Mahault.

A ce stade, rien ne filtre. Il est difficile pour notre rédaction d’avancer le nom de tel ou tel coureur, sans s'exposer à des poursuites.

D’autant plus qu'il s'agit d'une enquête préliminaire et qu’aucune des personnes visées par cette enquête n’a été placée en garde à vue.

Ce que l'on sait, c'est que les hommes de la section de recherche départementale de la gendarmerie, généralement mobilisés sur les affaires sensibles requérant une certaine expertise sont à la manœuvre dans ce dossier.

Connaissant leur sagacité, tout laisse à penser que la procédure en cours nous promet dans les jours voire les heures à venir d’autres rebondissements.

A croire que le cyclisme guadeloupéen se serait bien passé d’une telle publicité à quelques jours du grand prix du conseil départemental et à quelques semaines des grandes épreuves à étapes de notre archipel.