Coupe Davis : Les bleus en Guadeloupe ou en Martinique ?

Par • Mis à jour le 04/12/2015 - 14:13

La Fédération Française de Tennis nommera la ville hôte de la Coupe Davis ce vendredi 4 décembre vers 10 heures. Quatre villes sont en compétition. Mais, tout semble se jouer entre la Guadeloupe et la Martinique.

    Coupe Davis : Les bleus en Guadeloupe ou en Martinique ?
Article mis à jour à 09h38

Ce vendredi 4 novembre, la Fédération Française (FFT) de Tennis désignera vers 10 heures la ville hôte du premier tour de la Coupe Davis. Rouen, Albertville, Baie-Mahault et Fort-de-France sont les quatre villes ayant fait acte de candidature. Dès novembre, Yannick Noah, le capitaine de l’équipe de France de Tennis a, toutefois, fait savoir qu’il souhaitait disputer cette rencontre en Outre-mer.

Du coup, tout laisse à penser que la FFT choisira entre la Guadeloupe et la Martinique. Selon le site welovetennis.fr, la Guadeloupe organisant depuis quelques années un Challenger dispose d’appuis et d’une vraie expertise. La Martinique, elle, via la collectivité régionale aurait construit un dossier solide. Il assurerait clairement le financement de la compétition.

Le match France-Canada induirait donc un coût de 800 000 euros. Cette somme permettrait d’aménager un stade et d’acheminer la terre battue. Le site Internet Eurosport.fr parle, quant à lui, d’un surcoût d’un million d’euros pour ces questions.

Un seul obstacle pourrait empêcher la France de jouer dans les Départements Français d’Amérique : les conclusions des émissaires de la FFT. En début de semaine, ils avaient visité le vélodrome Amédée-Détraux en Guadeloupe (8 000 places) et le stade de Dillon en Martinique (15 000 places).

Anaelle Edom
@AnaelleE_RCI