Chikungunya : un essai clinique organisé en Guadeloupe

Par 21/01/2016 - 21:58 • Mis à jour le 21/01/2016 - 21:58

Le CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes participe à la recherche pour le développement d’un vaccin contre le Chikungunya. Un essai clinique international se met donc en place sur plusieurs îles de la Caraïbes : Porto Rico, Haiti, République Dominicaine, Martinique et la Guadeloupe.

    Chikungunya : un essai clinique organisé en Guadeloupe
Le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes lance un appel à volontaire pour tester un vaccin élaboré par le "National Insitutes of Health". Des études sur la sécurité de d’emploi du produit, sur sa tolérance ainsi que ses effets indésirables ont été menées au cours d’une "phase I" sur un panel de 25 patients américains.

Ce candidat vaccin arrive maintenant en "phase II" de développement, pour confirmer ces résultats chez des personnes vivants dans des zones tropicales concernés par le Chikungunya. L’essai clinique sera conduit sous la direction du professeur Bruno Hoen, chef du service maladies infectieuse et tropicales au CHU de Pointe-à- Pitre.

Cet essai clique doit recruter 400 volontaires sains sur plusieurs îles de la Caraïbes."En Guadeloupe, on s’est engagé à inclure 50 volontaires qui recevront pour la moitié d’entre eux les candidats vaccins et pour l’autre moitié un placebo, c’est-à-dire un produit mimant le vaccin", a indiqué Bruno Hoen sur les ondes de RCI Guadeloupe ce jeudi 21 janvier 2016.

Cette recherche comprend un suivi médical sur une année et demi, avec deux injections du vaccin et des prises de sang. L’étude se déroulera au Centre d’investigation Clinique du CHU, situé dans l’enceinte de l’Institut Pasteur de Guadeloupe.

Si vous souhaitez participer à la recherche clinique du vaccin contre le Chikungunya, un numéro de téléphone : 05 90 89 10 76, et une adresse mail : vaccin-chik@chu-guadeloupe.fr.