Morne-à-l'Eau : Qui prendra la tête de la commune ?

Par • Mis à jour le 18/04/2016 - 16:19

Ce lundi 18 avril 2016, Morne-à-l'Eau connaîtra le nom de son nouveau maire après le décès de Jean-Claude Lombion. Les 33 conseillers municipaux vont se réunir. Mais comme à chaque fois dans cette ville, rien n'est joué d'avance.

    Morne-à-l'Eau : Qui prendra la tête de la commune ?
Selon le code électoral, Philipson Francfort, le premier adjoint de la commune de Morne-à-l'Eau qui procédèra à l'installation de cette élection ce lundi 18 avril 2016. Puis, il cèdera sa place au doyen d'âge. Il revient à ce dernier de diriger l'élection.

Les grandes manœuvres vont donc pouvoir commencer ou plutôt vont continuer ... . Depuis plusieurs jours, une série de rencontres ont eu lieu à la mairie de Morne-à-L'eau.

On pourrait donc assister à un combat fratricide entre les alliés d’hier devenus les adversaires d’aujourd’hui.

En effet, Jean Bardail qui s’est allié avec Jean-Claude Lombion lors des dernières municipales a déclaré se porter candidat contre Philipson Francfort, le dauphin du maire disparu.

Mais, le premier adjoint avec 17 conseillers part largement favori. D’autant plus que ce dimanche 17 avril, Jean Bardail aurait annoncé vouloir quitter la majorité municipale.

En outre, le positionnement de Georges Hermin pourrait faire pencher la balance et rendre la monnaie de sa pièce à Bardail.

Rappelez-vous, aux dernières régionales, il avait soutenu Ary Chalus contre Victorin Lurel. De plus, aux dernières municipales, il avait choisi Jean-Claude Lombion. Il avait préféré refuser un accord avec le socialiste Georges Hermin.

Il n’est donc pas interdit de penser que Georges Hermin ne se rapproche de Philipson Francfort afin de contrecarrer lezs ambitions de Jean Bardail. Aux dernières nouvelles, la majorité aurait proposé 3 postes à Goerges Hermain contre ses voix.

Un véritable panier de crabe, la vie politique à Morne-à-L'eau ...