Marcel Sigiscar et Sandra Enjaric remportent l'élection cantonale partielle à Pointe-à-Pitre

Par • Mis à jour le 17/10/2016 - 15:32

Le second tour de l'élection cantonale partielle de Pointe-à-Pitre a confirmé le scrutin du 9 octobre 2016. Le binôme Marcel Sigiscar-Sandra Enjaric a été elu avec 66,93% des voix. Mais, le grand vainqueur est une fois de plus l'abstention. Seuls 24,44% des électeurs se sont rendus aux urnes.

    Marcel Sigiscar et Sandra Enjaric remportent l'élection cantonale partielle à Pointe-à-Pitre
La victoire de Marcel Sigiscar et de Sandra Enjaric à l'élection cantonale partielle de Pointe-à-Pitre, dimanche 16 octobre 2016, n'est pas une grande surprise. Le binôme avait abordé le second tour avec une large avance sur le duo-candidat Sorèze-Galvani.

Pour rappel, Marcel Sigiscar et Sandra Enjaric avaient recueilli respectivement 58,77% et 36% des votes des 12 777 inscrits dans ce canton. Dimanche 16 octobre 2016, ils ont fait mieux, en obtenant 66,93% des suffrages contre leurs malheureux adversaires (33%).

En 2015, lors du second tour, Marcel Sigiscar, allié à Marlène Mélisse, avait été élu 51,95% des voix des 13 555 électeurs inscrits.

Un faible taux de participation

Au premier tour, dimanche 9 octobre, le taux de participation était de 19%. Pour ce second scrutin, il a atteint 24,44%, soit une hausse de 5 points.

Il reste tout de même très faible. A titre de comparaison, le second tour des cantonales de mars 2015 avait enregistré un taux de participation de 44,70%.

Pointe-à-Pitre, place du PPDG

Le binôme sortant Sigiscar-Enrajic est donc reconduit à l'issue de ce vote. De ce fait, il n'y aura aucune conséquence au sein du conseil départemental.

Par ailleurs, le Parti progressif démocratique guadeloupéen (PPDG) ressort ragaillardi et conserve sa place forte qu'est Pointe-à-Pitre.

Il marque des points sur le Rassemblement pour une nouvelle démocratie de Georges Brédent, soutenu par Guadeloupe Unie Socialisme et Réalités (GUSR).