Enquête sur l'Office de l'eau : fin des gardes à vue à la DZPJ

Par Rinsy Xieng 05/05/2021 - 21:09
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Convoquée ce mercredi matin à la direction de Police judiciaire des Abymes, la Présidente du Conseil Départemental a été placée par la suite en garde à vue, ainsi qu’une de ses vice-présidentes, Manuelle Avril et le directeur de l’Office de l’eau, Dominique Laban. Après 10h d’auditions effectuées séparément, les 3 personnes sont ressorties libres peu après 19h. Suite à une plainte de la CFTC déposée en 2018, les enquêteurs voulaient en savoir plus sur une présumée prise illégale d’intérêt et son éventuel recel, notamment des recrutements au sein de cette structure publique.

    Enquête sur l'Office de l'eau : fin des gardes à vue à la DZPJ
Sortie de GAV à la DZPJ

Des auditions qui ont débuté tôt, vers 9h ce mercredi dans le cadre d'une enquête préliminaire. Les 3 personnes convoquées étaient au rendez-vous, accompagnées de leurs avocats respectifs à la Direction Zonale de Police Judiciaire (DZPJ) du Morne Vergain. Entendue séparément, sans confrontation donc, Josette Borel-Lincertin devait répondre aux questions précises des enquêteurs. À savoir, des interrogations liées à des recrutements au sein de l’Office de l’eau, suite à une plainte de la CFTC en 2018. Selon son conseil, la Présidente aurait été sereine et voulait même en finir rapidement. Maître Anis Malouche, son avocat :

De leur côté, la vice-présidente Manuelle Avril ainsi que le directeur de la structure dédiée à l’eau, étaient également auditionnés séparément sous le régime de la garde à vue. Écoutez le bâtonnier Jamil Houda, avocat de Dominique Laban à la sortie :

L’avocat de la vice-présidente du conseil départemental, Manuelle Avril, n’a quant à lui pas souhaité s’exprimer. A ce stade pas de nouvelle convocation, le Procureur de Basse-Terre, Xavier Sicot décidera des suites à donner après lecture des procès-verbaux.

 

 

Tags