Saint-Martin : 2, 4 kg de cocaïne saisis à l'aéroport

Par • Mis à jour le 23/05/2018 - 06:24

Un jeune homme de trente ans a été condamné trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis et mise à l’épreuve, en comparution immédiate, pour avoir tenté de transporter plus de 2 kg de cocaïne dans ses bagages, le 15 mai, à Saint-Martin. Il a été incarcéré en Guadeloupe.

    Saint-Martin : 2, 4 kg de cocaïne saisis à l'aéroport

Le 15 mai, les agents de sûreté aéroportuaire de l'aéroport de Grand Case signalent à la Police de l'Air et des Frontières une anomalie au contrôle des bagages aux rayons X. Ils ont en effet remarqué la présence d'une masse métallique.

Les policiers, en présence du passager concerné, ouvrent le bagage et tombent sur 2, 4 kg de cocaïne. L'antenne de l'Office de Répression du Trafic des Stupéfiants de Saint-Martin et la Section de Recherches de Gendarmerie de Saint-Martin sont immédiatement saisies de l’enquête et le jeune homme est placé en garde-à-vue durant 36 heures.

Originaire de l’hexagone, âgé de 30 ans, l’homme a vécu à Saint-Martin. S’il n’est pas connu pour trafic de stupéfiants, il est un consommateur habituel de cocaïne et explique, durant son procès, avoir voulu , « du fait de déboires financiers, se faire un bénéfice d'environ 25 000 euros sur la revente en métropole de la marchandise, achetée à divers points de l’île pour environ 8000 USD », et l’avoir « conditionnée lui-même, ajoutant une plaque de métal qu'il pensait suffisante à masquer la marchandise », indique la page Facebook de la Gendarmerie de Guadeloupe et des Iles du Nord.

Sa peine de trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis et mise à l’épreuve (comportant l’obligation de soins) est assortie d’une interdiction de séjour sur le territoire des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy pendant cinq ans. L’homme a été incarcéré en Guadeloupe.