Il agresse sexuellement une passante, son frère s'interpose

Par 11/10/2018 - 12:21 • Mis à jour le 11/10/2018 - 12:21

Un trentenaire était jugé en comparution immédiate ce mercredi devant la juridiction correctionnelle pointoise. Il avait le mois dernier, sexuellement agressé une femme dans la rue aux Abymes. C’est le propre frère du prévenu qui s’était interposé, évitant ainsi à la victime un triste sort. Sorti de prison récemment, l’individu déclaré irresponsable pénalement a été conduit en milieu psychiatrique après audience.

    Il agresse sexuellement une passante, son frère s'interpose

C'est alors qu’elle promène tranquillement son chien, qu'une femme est abordée par un individu du voisinage, ce dernier se montre très entreprenant et commence à se frotter contre elle. Elle tente tant bien que mal de s’échapper, prise au piège de ses bras. La victime réussi tout de même à s’extirper avant de courir en direction d’un terrain de sport où se trouve un groupe de jeunes.

Le propre frère s'interpose

L’homme âgé de 35 ans, la poursuit mais un des témoins de la scène s’interpose. Il s’agit en fait du frère de l’agresseur. Une bagarre éclate entre les deux protagonistes. La police alertée, arrive sur les lieux, mais l’intéressé ne se calme pas pour autant, il continue à invectiver et menacer son frère qui se trouve à son tour dans l’obligation de partir.

Des troubles psychologiques

A la barre, le mis en cause ne s’est pas montré très bavard. Il a simplement répondu aux questions des juges. Il faut savoir que le prévenu vient de sortir de prison il y a quelques mois, condamné pour meurtre en 2004. Il souffre par ailleurs de troubles psychologiques selon l’expert. Un état mental lié à une précoce prise d’alcool et de cannabis durant sa jeunesse. Pour le ministère public, le mis en cause est une menace pour la sécurité publique, il faut une décision adéquate. Après une heure de délibéré, le tribunal a ordonné un placement en hospitalisation d’office en établissement spécialisé.