Délit financier à la CASBT: 3 mis en examen

Par • Mis à jour le 19/05/2016 - 23:50

L’enquête autour des soupçons de délit financier à la CASBT bouclée par la PJ. Les trois hommes interpellés dans la semaine ont été déferrés hier et mis en examen, pour Abus de bien sociaux et trafic d’influence pour les deux entrepreneurs visés. Le DGAS de la CASBT a lui aussi été mis en examen pour recel et trafic d’influence.

    Délit financier à la CASBT: 3 mis en examen
Trois hommes qui ne dormiront pas en en prison ce soir. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

Le juge d’instruction aura donc conclu que les éléments des enquêteurs étaient suffisamment probants pour mettre en examen les trois hommes interpellés cette semaine et qui avaient été placés en garde à vue.
Deux entrepreneurs, dont les sociétés avaient été prestataires de services de la Communauté d’agglomération du sud Basse-Terre, deux hommes aujourd’hui mis en examen pour abus de biens sociaux et trafic d’influence.

LMC pas inquiétée

L’autre individu au cœur de cette affaire, est le directeur général adjoint des services de la CASBT. Interpellé hier et placé en garde à vue, il s’est vu lui aussi signifié sa mise en examen pour recel et trafic d’influence.
Dans cette enquête le nom de Lucette Michaux-Chevry est beaucoup revenu, notamment parce que son domicile a été perquisitionné, mais il convient de dire qu’à ce stade elle n’est pas inquiétée. Aucune procédure ne la vise pour le moment.