Affaire David Sombe : des thèses radicalement opposées

Par 13/01/2021 - 11:37
01/01/2020 - 00:00

David Sombe, bien vivant et caché quelque part ? C’est la thèse de la défense qui évoque non pas la mort mais la disparition de la victime. Les quatre accusés réfutent toute responsabilité dans cette affaire. Des récits rejetés par les parties civiles.

    Affaire David Sombe : des thèses radicalement opposées

La 2e journée d'audience du procès des 4 accusés poursuivis pour l'enlèvement suivi de mort de David SOMBE survenu dans la nuit du 8 au 9 mars 2017 à Pointe-à-Pitre, a été marquée par les dépositions de deux des quatre hommes assis depuis lundi dans le box. Des accusés qui affirment n'avoir aucune responsabilité dans la disparition de la victime. Ces récits sont rejetés par les parties civiles. Maître Sandra ADONIS-NAVARIN défend la soeur de David SOMBE et pour elle cette affaire est un véritable désastre humain.

 

La défense, elle n’évoque pas la mort de David SOMBE mais sa disparition. Maitre Annick Martial explique ainsi que ce dernier pourrait bien être vivant et avoir choisi de ne pas être présent.

 

 

Une thèse de la disparition volontaire difficile à entendre pour les familles qui devront encore attendre pour connaitre le verdict de la Cour d’Assises.