4 jeunes incarcérés après un braquage mortel

Par • Mis à jour le 31/01/2020 - 18:20

10 mois après l’affaire de l’homicide de Grand Camp, le 5 mars 2019, les 4 jeunes interpellés ont été mis en examen ce vendredi pour homicide volontaire, extorsion, vol avec arme, et complicité.

    4 jeunes incarcérés après un braquage mortel

Les enquêteurs de Police ont mené l’enquête dans le cadre d’une commission rogatoire d’une juge d’instruction, suite au décès par balles d’un commerçant de Grand-Camp, le 5 mars 2019, aux Abymes.

Identifiés puis interpellés ces derniers jours, trois suspects (deux de 17 ans et un de 20 ans) ont été mis en examen pour « homicide volontaire suivi ou accompagnant un autre crime (NDLR : le vol) extorsion et vol avec armes », a indiqué le parquet pointois.

Le quatrième suspect, âgé de 17 ans lui aussi, a été mis en examen pour « complicité » car il serait « plus instigateur » du braquage qui avait mal tourné. Les quatre jeunes ont été incarcérés à Baie-Mahault, vendredi.