Régionales 2015 : Interviews spéciales, débats, quelles sont les règles de la campagne dans les médias ?

Par 24/11/2015 - 21:33 • Mis à jour le 24/11/2015 - 21:33

Dans le cadre de la campagne officielle, les différentes listes sont présentes dans les médias. Entre interviews spéciales, débats, la campagne à la radio, à la télé et sur le web est elle aussi régie par des règles.

    Régionales 2015 : Interviews spéciales, débats, quelles sont les règles de la campagne dans les médias ?
En ce qui concerne les élections régionales, la campagne est inexistante à la radio et à la télévision. Les candidats aux élections régionales accèdent donc aux médias, selon des règles fixées par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Ces dernières figurent dans sa délibération du 4 janvier 2011 relative au principe de pluralisme politique en période électorale. Elles prévoient qu’au cours des six semaines précédant le scrutin, les services de radio et de télévision veillent à ce que les candidats et leurs soutiens bénéficient d’une présentation et d’un accès équitable à l’antenne.

Pour les programmes locaux, la couverture de l’actualité locale doit prendre en compte les équilibres politiques locaux. D’autres règles concernent l’interdiction des publicités ayant un caractère électoral ou contenant des références à des candidats ou aux enjeux du scrutin.

La veille et le jour du scrutin, la diffusion ou le commentaire de sondages d’opinion en rapport avec l’élection et la diffusion de propos à caractère électoral sont interdits.

En outre, les candidats ont la possibilité d’ouvrir des sites internet spécifiques pour la campagne électorale. Ils peuvent également utiliser leurs sites personnels pour promouvoir leur campagne. Les sites interactifs (les blogs) sont assimilés, en l’état actuel de la jurisprudence, à des sites internet ordinaires.

Si la publicité commerciale est interdite à des fins de propagande, l’utilisation d’un site internet n’est pas considérée comme une publicité commerciale. En revanche, certains procédés couramment utilisés sur Internet sont interdits à ces sites pendant la campagne électorale (référencement payant, achat de liens sponsorisés ou de mots clés).

L’affichage de publicités sur des sites de propagande électorale peut contrevenir à la législation sur le financement des campagnes électorales. Il peut être assimilé au financement de la campagne par une personne morale (ce financement est interdit).

Il est également interdit de diffuser de nouveaux messages à caractère de propagande électorale sur ces sites la veille et le jour du scrutin. Le site non modifié peut cependant rester en ligne.