PAP: Le groupement de lutte antifraude relève plusieurs infractions

Par • Mis à jour le 15/12/2015 - 15:06

A quelques jours des fêtes de fin d’année, le groupement opérationnel de lutte antifraude de Pointe-à-Pitre a contrôlé, le lundi 14 décembre, certains commerces pontois. Cette mission a permis de relever plusieurs infractions.

    PAP: Le groupement de lutte antifraude relève plusieurs infractions
Travail dissimulé, défauts d’information des consommateurs comme l’absence d’affichage de prix et diverses marchandises saisies. C’est le bilan de l’opération menée, le lundi 14 décembre, par le groupement opérationnel de lutte antifraude.

Quatorze enseignes, des commerces ambulants et huit vendeurs à la sauvette ont été contrôlés. Cette mission a mobilisé plusieurs services de l’Etat : le groupe "Travail illégal" de la police aux frontières, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIECCTE), la Direction de l'Alimentation,de l'Agriculture et de la Forêt, de Guadeloupe (DAAF), l’unité de police administrative de la sécurité publique, la compagnie départementale d’intervention de la police et la police municipale pointoise.

Selon la préfecture, cette opération d’envergure sera renouvelée dans le cadre de l’opération interministérielle "Vacances". Mise en place, entre le 15 juin et le 15 septembre 2015, trois cents établissements avaient pu être contrôlés. D'ailleurs, 45% d’entre eux ne respectaient pas la réglementation en vigueur. Quinze procédures pénales avaient été engagées. Quatre-vingts établissements avaient également reçu un avertissement administratif. Cinquante-six structures ont eu des rappels à l’ordre (mise en demeure de réalisation de travaux, arrêt partiel d’activité ou fermeture temporaire).