Cap 100 000 tonnes de bananes : un programme pour former des ouvriers rapidement opérationnels

Par • Mis à jour le 02/12/2016 - 21:08

AUDIO - Pour atteindre les objectifs du projet "Cap 100 000 tonnes de bananes d'ici 2020", les Producteurs Guadeloupéens lancent un vaste programme pour former des ouvriers rapidement opérationnels.

    Cap 100 000 tonnes de bananes : un programme pour former des ouvriers rapidement opérationnels
Depuis quelques années, la SICA LPG, l’ensemble des producteurs guadeloupéens, a initié un vaste programme de formation avec l’aide du FAFSEA, du lycée Agricole et du RSMA.

Ce programme a pour ambition d'améliorer "le niveau de compétences des ouvriers agricoles de la banane pour répondre aux nouvelles exigences réglementaires, techniques et commerciales", assure les producteurs de Guadeloupe, dans un communiqué, en date du jeudi 1er décembre 2016.

Aujourd'hui, la SICA LGP a donc décidé de renforcer son dispositif de formation pour anticiper le vieillissement des salariés de la filière banane, dont la moyenne d’âge est actuellement de 42 ans.

Concrètement, quand ces derniers partiront à la retraite, ils seront remplacés par les salariés du dispositif. Mais, ces personnes fraîchement formées permettront surtout d’atteindre le grand objectif de la filière, soit la création de 500 emplois sur 5 ans dans le cadre du projet "Cap 100 000 tonnes de bananes d'ici 2020".

Pour se faire, deux dispositifs ont été mis en place pour une préparation opérationnel à l’emploi collectif, financé par le FAFSEA, OPCA de la filière.


A.E avec David Camatchy