Un pompier en vacances ranime un noyé à Deshaies

Par 31/12/2019 - 14:39 • Mis à jour le 31/12/2019 - 14:35

Est-ce un nouvel effet de la houle du nord ? Les pompiers, déjà très sollicités dans cette zone lundi, ont été appelés pour une noyade, plage de Grande Anse, à Deshaies, ce mardi, peu avant midi. Un septuagénaire se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. Un pompier en vacances a pu lui prodiguer les premiers secours et faire repartir son coeur.

    Un pompier en vacances ranime un noyé à Deshaies

« S’il a la vie sauve, c’est certainement grâce à cet homme qui l’a rapidement pris en charge ». Voilà ce que confie un pompier de Guadeloupe sur ce sauvetage survenu ce mardi matin à Deshaies.

C’est à 11h53 que les pompiers sont appelés pour une noyade , plage de Grande-Anse, à Deshaies. La victime, un touriste de 72 ans, se trouve en arrêt cardio-respiratoire. L’homme s’est trouvé en difficulté pour une raison inconnue. A-t-il été pris d’un malaise ? A-t-il été emporté et emmené vers le fond par une vague trop forte ?

Rapidement sortie de l’eau, la victime a immédiatement été prise en charge par un sapeur-pompier de Paris, en vacances, lui aussi, dans l’archipel. Ce dernier a effectué un massage cardiaque, puis les pompiers de Deshaies, ont pris le relais pendant près d'une heure, jusqu'à la prise en charge par leurs collègues du SAMU. Finalement, le pouls a été récupéré. L’homme a été médicalisé sur place par le SMUR puis évacué en urgence absolue par le Dragon 971 vers le CHU de Pointe-à-Pitre-Abymes.

Les secours avaient été mobilisés à quatre reprises, lundi, à Deshaies, plage de Grande-Anse et plage de Leroux, du fait de la houle du Nord. Les victimes prises en charge en urgence relative, avaient toutes été blessées dans de puissantes vagues qui cassaient près du bord. Agées de 10 à 91 ans, elles souffraient de luxations d’épaule ou de traumatismes aux membres inférieurs

Tags