Mystérieux décès de Versailles: l'enquête avance

Par • Mis à jour le 28/04/2016 - 18:03

On en sait un peu plus sur l'homme retrouvé mort avec sa compagne illégitime dans une maison à Petit-Bourg lundi. Des traces de brûlures ont été retrouvées dans le système digestif de la victime. La thèse de l'empoisonnement se confirme donc. Mais beaucoup de questions demeurent...

    Mystérieux décès de Versailles: l'enquête avance
Un grand mystère plane sur cette affaire : meurtre ou suicide, qu’est-il arrivé à ce couple illégitime le weekend dernier ? La première autopsie de l’homme, Rolland Rouyard, s’est déroulée hier mercredi. Le médecin légiste a relevé plusieurs traces d’irritation et de brulures sur les lèvres, la bouche et l’œsophage de la victime. Par contre, le produit utilisé reste indéfini, des prélèvements doivent être envoyés en urgence dans un laboratoire de l’hexagone afin d’en savoir plus. Il s'agirait d'un produit toxique et corrosif. L’examen de la femme, Gerty Posuite, prévu ce jeudi permettra de savoir si elle aussi a ingurgité ce liquide.

D'où vient le poison?

Comment et où ? Voilà une autre problématique. Aucun flacon ou récipient n’a été retrouvé sur les lieux du drame. S’agit-il s’un suicide collectif qui aurait commencé ailleurs avec un dénouement fatal au domicile de Versailles ? Y’a-t-il eu intervention d’un tiers qui serait reparti avec la substance ? Les victimes étaient-elles conscientes lors de l’absorption, l’ont-elles fait de leur plein gré ? Tant de questions auxquelles tentent de répondre les enquêteurs. En tout cas, ce qui est sur, c’est que les gendarmes de la brigade de recherches sont confrontés à une véritable énigme. Des investigations sur la téléphonie mobile sont par ailleurs en cours. Rappelons qu’aucune trace de violences, de disputes ni même d’effraction n’a été constatée lors de cette étrange découverte macabre.