Braquages suivis de viol : les suspects en détention

Par • Mis à jour le 18/10/2016 - 16:50

Les braqueurs-violeurs présumés ont dormi en prison. Présentés au parquet de Pointe-à-Pitre, la mise en examen et le placement en détentio n de ces deux jeunes, âgés de 16 et 17 ans, ont été signifiés lundi 17 octobre 2016.

    Braquages suivis de viol : les suspects en détention
Les autorités en avaient fait une "affaire prioritaire". Elles ont réussi leur coup. Deux individus, soupçonnés d'être les braqueurs-violeurs du Gosier et de Sainte-Anne, ont été mis en examen et placés en détention lundi 17 octobre 2016.

Il s'agit deux jeunes, âgés de 16 et 17 ans. Ils auraient commis ces crimes, sous la menace d'armes factices.

Fabriquées à partir de tuyau en PVC et de ferrailles, ces dernières feraient forte illusion la nuit tombée.

Les suspects ont reconnu les faits

Lors de leurs interrogatoires, les deux individus ont reconnu leurs participations actives aux faits. Ils ont été mis en examen pour deux "vols à main armée, séquestration, viol et tentative de viol".

Selon nos informations, l'un des protagonistes aurait participé uniquement au viol du Gosier.

Les autorités toujours sur les dents

Les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) et de la Direction Interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) ont interpellé, conjointement, l'ensemble des malfrats impliqués dans cette affaire sordide ce week-end. D'ailleurs, certains circulaient toujours à bord du véhicule volé à l'un des couples victimes.

Au total, six individus dont cinq mineurs, âgés de 16 ans à 17 ans ont été interpellés.

La psychose au sein de l'opinion publique

Pour résoudre rapidement cette affaire abjecte, un nombre important d'enquêteurs a été déployé. Il faut dire qu'un début de psychose s'observait au sein de l'opinion publique.

Lundi, le juge-instructeur a aussi demandé des investigations complémentaires pour définir avec exactitude le nombre de vols commis par cette équipe à tiroirs.


Anaëlle Edom et Richard Garnier
@anaellee_rci