Une manifestation contre la violence à l’école à Pointe-Noire

Par 07/02/2022 - 17:54 • Mis à jour le 07/02/2022 - 17:53

Quand la communauté scolaire dit non à la violence ! Une centaine de personnes se sont réunies à Pointe-Noire ce lundi matin pour dénoncer la violence à l’école et notamment une « agression » dénoncée dès vendredi par le Rectorat au collège Courbaril. Une CPE avait dû être prise en charge par les pompiers. Une enquête est ouverte.

    Une manifestation contre la violence à l’école à Pointe-Noire

Parents, enseignants, membres du Rectorat, ainsi que le maire de Pointe Noire, se sont réunis ce lundi matin au départ du collège, pour dénoncer la violence à l’école. Cela représentait une centaine de personnes, mobilisées suite à un événement survenu vendredi au collège. Une maman de collégien avait été convoquée pour se voir annoncer l’exclusion temporaire de son enfant, pour des problèmes de comportement, le ton était monté face à la CPE et la principale de l’établissement; la maman en question aurait alors poussé la CPE, qui avait chuté. Or, cette dernière venait d’être opérée du dos. Elle avait dû être évacuée par les pompiers.

Selon nos informations, une plainte a été déposée, une enquête est ouverte pour violence sur personne chargée de mission de service public et un expert judiciaire doit déterminer la durée d’une éventuelle ITT. Quoi qu’il en soit, la communauté scolaire a tenu à dénoncer tout type de violence, un acte collectif fort pour que l’école reste un sanctuaire, pour demander « le respect mutuel, chacun dans son rôle », comme le disait le rectorat dès vendredi dans un communiqué. Le cortège a donc déambulé dans les rues pendant environ une heure et demie, encadré par les gendarmes. Il n’y a pas eu de débordement.

Dans un communiqué diffusé ce lundi matin, le Président du Conseil départemental, Guy Losbar, le Maire de Pointe-Noire, Camille Elisabeth, les conseillers départementaux Nicole de la Reberdière Ramillon et Fred Goubin « dénoncent fermement l’agression contre la Conseillère Principale d’Education, ainsi que la Principale, intervenue dans l’enceinte du collège Courbaril de Pointe-Noire […] Rien ne saurait justifier de tels actes au sein d’un établissement scolaire ou à ses abords ».

Tags