Saint-Martin : les clandestins interpellés sont-ils syriens ?

Par 17/11/2015 - 13:13 • Mis à jour le 17/11/2015 - 13:13

Samedi, trois individus munis de passeports syriens ont été interpellés à l’aéroport de Juliana à saint-martin. D’après ce qui ressort des premiers jours de garde à vue, ces documents seraient grecs.

    Saint-Martin : les clandestins interpellés sont-ils syriens ?
La piste des terroristes syriens s’éloigne. Samedi 14 novembre, trois individus avaient été interpellés à l’aéroport de Juliana à Saint-Martin. Ces interpellations avaient suscité de nombreuses interrogations. Et ce, au lendemain des attentats perpétrés à Paris le samedi 13 novembre 2015.

Ces trois individus s’étaient présentés munis de faux passeports avec des noms syriens et des lieux de naissances désignés en Syrie. Selon nos dernières informations, ces faux passeports sont finalement des documents grecs. En garde à vue, les clandestins auraient expliqué être originaire du Grèce.

Ils ont même donné des identités existant bel et bien dans le pays. Il s’agit désormais de savoir si se sont leurs vrais noms. En France, la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) a été informée de cette affaire. Elle procède à des vérifications.

A ce stade de l’enquête, rien n’indiquerait que ces trois suspects soient fichés. Les trois individus ont été interpellés dans la partie hollandaise de Saint-Martin. Ils sont toujours en garde à vue. La loi hollandaise permettant de faire durer cette procédure plus longtemps que la loi française.