« Miss des miss » France, Geneviève de Fontenay s'est éteinte à 90 ans

Par 02/08/2023 - 06:28

La dame au chapeau n'est plus : après avoir régné pendant plus de 60 ans sur les concours de beauté, avant d'en devenir persona non grata, Geneviève de Fontenay, a tiré sa révérence à l'âge de 90 ans.

    « Miss des miss » France, Geneviève de Fontenay s'est éteinte à 90 ans
Geneviève de Fontenay

Mme de Fontenay est décédée dans la nuit de lundi à mardi, a appris mercredi l'AFP auprès de son entourage, confirmant une information de TF1.

Emblématique "Miss des Miss", elle avait claqué la porte du concours pour divergences de vues en 2010. Défendant une image conservatrice de la féminité, elle avait progressivement été ostracisée. 

Retirée de la vie publique depuis des années, elle avait été mise en examen en juin dernier pour injures et incitation à la discrimination transphobes.

"La famille Miss France partage la peine de sa famille et de ses proches. Elle restera à jamais dans nos coeurs", a réagi sur le réseau social X (ex-Twitter) la société Miss France, louant une personnalité qui "a su mettre en avant les femmes et leur indépendance".

En 2002, Endemol, géant européen de la téléréalité, avait racheté la société Miss France. Rapidement, la "dame au chapeau" et Endemol étaient entrés "en conflit éthique", selon elle, sur l'organisation du concours et de la cérémonie. 

Elle avait fini par en claquer la porte pour lancer son propre concours dissident Miss Prestige nationale, déclenchant une guerre judiciaire avec Endemol.

Née le 30 août 1932 à Longwy (Meurthe-et-Moselle) dans une famille de dix enfants dont elle est l'aînée, Geneviève Mulmann s'est tôt fait remarquer par ses tenues, portant dès l'adolescence des tailleurs chics.

Désuète

Elle rencontre en 1954 le président de la structure Miss France de l'époque, Louis Poirot, dit de Fontenay, de 24 ans son aîné. 

Elue "Miss Elégance" en 1957, Geneviève de Fontenay a été un temps mannequin pour Balenciaga. Pendant des décennies, elle incarne l'élégance à la Française avant d'en devenir une figure désuète.

Elle reprendra seule en 1981 la direction du Comité Miss France, après la disparition de Louis de Fontenay.

Connue pour ses coups de gueule et ses propos polémiques, elle avait boycotté le centenaire des concours de beauté en France organisé fin 2020 par TF1. Geneviève de Fontenay rejetait la date de 1920 --celle du premier concours de "la plus belle femme de France"-- et retenait celle de 1928, lorsqu'il fut rebaptisé "Miss France".

Dès l'annonce de sa mort, les réactions ont afflué :

"Tristesse et émotion après la disparition de notre chère dame au chapeau (...) J’aimais son franc-parler, ses emportements patriotiques, sa défense des @MissFrance RIP pensées à sa famille", a réagi sur X le journaliste et animateur Stéphane Bern. 

"Geneviève de Fontenay, elle avait son petit caractère (...) elle a tenu haut et fort son poste de patronne des Miss France", a réagi sur BFMTV Jean-Pierre Foucault.

Du côté politique, le président des Patriotes, Florian Philippot (ex-RN) a fait part de sa "tristesse" : "J’ai eu le bonheur de partager d’excellents moments avec cette Française toujours chic, élégante, engagée, très sincère dans ses convictions humanistes et sociales", a-t-il écrit sur X.

Au cours de sa vie, Geneviève de Fontenay a multiplié les changements de caps politiques d'Arlette Laguiller à Ségolène Royal en passant par Florian Philippot.

L'animateur star et controversé de C8 Cyril Hanouna a de son côté loué, sur X, "une personne comme il y en a de moins en moins et qui va bcp nous manquer".


Tags