Bilan provisoire : 21 tempêtes et cyclones nommés, une saison cyclonique intense cette année

Par 01/11/2021 - 10:18 • Mis à jour le 01/11/2021 - 10:10

Si la saison cyclonique 2021 n'est pas encore totalement terminée, un constat s'impose : comme prévu, cette saison a été particulièrement intense jusqu'ici, avec pas moins de 21 phénomènes nommés. C'est le point fait par Météo France.

    Bilan provisoire : 21 tempêtes et cyclones nommés, une saison cyclonique intense cette année

Situation actuelle calme pour les Antilles, mais une saison cyclonique pas encore terminée

Il y a actuellement un seul phénomène actif sur le bassin Atlantique, la tempête subtropicale WANDA, qui était située hier (dimanche  31 octobre) à environ 1400 km à l'Ouest des Açores (ZONE 1). Elle ne présente cependant aucune menace directe pour nos territoires des Antilles.

Météo cyclonique
La tempête subtropicale WANDA positionnée à environ 1400 km à l'Ouest des Açores ©Météo France

De plus, une zone de basses pressions (ZONE 2), située au sud de l'archipel du Cap-Vert  possède une faible probabilité d'évoluer en phénomène cyclonique et devrait prendre une trajectoire vers le Nord-Ouest durant les 5 prochains jours.

Enfin, la zone intertropicale de convergence (ZCIT), bien marquée au large des côtes africaines, puis, perd en activité au fur et à mesure que l'on s'approche du continent sud américain.

Pour finir, la saison cyclonique 2021 n'est pas terminée, à ce jour, il n'est pas envisagé la formation d'un système cyclonique à courte échéance, on ne peut pas exclure totalement que d'autres phénomènes ne se développent ultérieurement.

Une saison cyclonique très active cette année : 21 cyclones nommés depuis le début de la saison 2021

Ce bulletin météorologique dédiée aux cyclones est le dernier de la saison. Il est intéressant de dresser un bilan provisoire de cette saison 2021.

Jusqu'à présent, 21 cyclones ont été nommés (soit la 3ème année après 2005 et 2020), soient 14 tempêtes tropicales et/ou sub-tropicales, 7 ouragans dont 4 ouragans majeurs (GRACE (cat 3), IDA (cat 4), LARRY (cat 3) et SAM (cat 4)).

En nombre de phénomènes nommés et d'ouragans, les chiffres obtenus sont supérieurs à une saison normale qui en comptabilise respectivement 12 et 6. Le nombre de systèmes majeurs est légèrement au dessus (3 en saison normale).

Cette saison a démarré tôt avec la naissance d'ANNA (22 mai 2021), près des Bermudes qui a propulsé 2021 dans les annales météorologiques.

Nous retiendrons que l'ouragan SAM (cat 4) fut le plus fort de la saison, avec des vents maximum observés (250 km/h en 1 minute). Ce phénomène a également été le plus durable de la saison avec 14 jours de vie sur le bassin atlantique, sans toutefois faire de dommages.

A noter que c'est l'ouragan majeur IDA (cat 4) qui a fortement touché les États-Unis (essentiellement la Louisiane), avec près de 80 victimes et de 60 milliards d'euros de dégâts.

L'arc antillais menacé trois fois

Enfin, l'arc antillais a été menacé par trois fois:

ELSA fut le premier ouragan de la saison 2021 à menacer les Antilles, début du mois de juillet, avec le passage rapide de son centre entre le sud de la Barbade et le Nord de Saint-Vincent. Les vents les plus forts ont été observés entre Sainte-Lucie et la Martinique. Une vigilance orange avait été mise en place pour fortes pluies, rafales et vagues-submersion. Des rafales à plus de 110 km/h ont été observées sur la Martinique (146 km/h au Vauclin et 132 km/h au Morne des Cadets) et des vagues dans le canal de Sainte-Lucie entre 4m et 4m50.

Puis une semaine plus tard, la future tempête tropicale FRED a traversé l'arc entre la Martinique et la Dominique sans grande conséquence pour nos îles.

Pour finir, GRACE a traversé le Nord de la Guadeloupe, pour impacter le plus la côte Sud d'Haïti en terme de pluie (300 mm en 24 heures) et surtout le Mexique en étant un ouragan majeur.

Dans ces trois cas, les impacts sur nos îles sont restés minimes.
 

Tags

À lire également