La Pédale Pilotine défend en justice son droit à recruter des Venezueliens pour le tour cycliste de Martinique

Par • Mis à jour le 30/05/2018 - 08:48

Le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France a étudié hier matin la requête de la Pédale Pilotine. Le club cycliste demande la révision du règlement du tour cycliste international de la Martinique. Un article interdit d'avoir plus d'un étranger dans son effectif pour la compétition majeure de la saison.

    La Pédale Pilotine défend en justice son droit à recruter des Venezueliens pour le tour cycliste de Martinique

Le dossier du contentieux entre la Pédale Pilotine et le Comité Régional Cycliste a été plaidé hier devant le tribunal de Grande Instance de Fort de France. Le club cycliste de Rivière Pilote espère faire la juridiction annuler une décision d'une Assemblée générale qui avait entériné le fait que les clubs de Martinique pouvaient bénéficier de l’apport d’un seul coureur étranger afin de participer au tour cycliste.

On se souvient que l'an dernier, la Pédale Pilotine avait tenté d’aligner deux coureurs vénézuéliens lors du tour cycliste. Pour le club, le règlement national prévoit que deux étrangers peuvent intégrer l'effectif lors de ce type d’événements. Le recrutement des coureurs sud américains est souvent un gage de victoire. La domination d'Edwin Becera Becera sur les courses à étapes en Martinique cette saison en est la preuve.

Ecoutez Gladys Saint Clément, avocate de la PP :

Le tribunal rendra sa décision le 5 juin prochain.