Le difficile chemin vers la représentativité des cultures créoles

Par 14/10/2018 - 13:05 • Mis à jour le 14/10/2018 - 13:05

Dans le cadre du mois du créole, le festival "Le Mois Kréyol" organisait un colloque sur la représentativité des cultures venues de l'extérieur de l'Hexagone.

    Le difficile chemin vers la représentativité des cultures créoles

"L'archipel France : cultures plurielles, enjeux et représentativité". Il s'agit du thème d'un colloque qui s'est tenu vendredi à l'Assemblée Nationale, dans le cadre du festival "Le Mois Kreyole qui se déroule dans l'Hexagone jusqu'au 13 novembre.

Lors de plusieurs tables rondes, les participants ont notamment évoqué les blocages qu'ils rencontrent encore. Que ce soit des professionnels de l'audiovisuel, du théâtre, de la musique ou de la littérature, tous ont sont confrontés aux portes fermées et l'accès difficiles au premier plan des cultures créoles.

Pour la comédienne et metteur en scène Mariann Matheus, il y a toujours un gros travail à faire. C'est ce qu'elle a expliqué au micro d'Aline Druelle :