Les négociations débutent autour d'ateliers thématiques à la préfecture de Martinique

Par 02/12/2021 - 14:32 • Mis à jour le 02/12/2021 - 14:24

Comme prévu dans l'accord de méthode signé samedi dernier, les négociations sous forme d'ateliers thématiques débutent à la préfecture de Martinique. Cet après-midi (jeudi 2 décembre), c'est l'atelier sur le sujet de la santé qui est au programme.

    Les négociations débutent autour d'ateliers thématiques à la préfecture de Martinique

L'atelier sur la santé prévu cet après-midi

Un démarrage des discussions se met en place, malgré un discours fluctuant de l’intersyndicale. Entre les appels à maintenir les blocages, et les annonces d’assouplissement pour permettre le réapprovisionnement des stations services et des magasins.

Cet après-midi, l’atelier santé doit s’ouvrir avec autour de la table : les représentants de l'ARS, de la direction du travail, de Pôle Emploi, du centre hospitalier, de la CTM, des maires et bien entendu les représentants de l'intersyndicale.

Plusieurs sujets sont au programme, mais un point central est évidemment à l'ordre du jour : l'obligation vaccinale.

Le début d'une longue route

Ces travaux actés à l'occasion d'une réunion qui aura duré plus de 11 heures samedi dernier, ont officiellement commencé hier par les transports.

Le début d'une longue série de rencontres, puisqu'au total ce sont 7 ateliers, sur 7 thématiques différentes qui devront être traitées. La santé, la jeunesse, la vie chère, les transports, la chlordéconemie, ainsi que la pêche et la culture. Et dans chacune de ces thématiques , il y a bien évidemment plusieurs sujets à aborder.

Le sujet de la santé par exemple comprend l'obligation vaccinale et le passe sanitaire qui englobent eux même la question des suspensions des salaires des soignants mais aussi des pompiers, et des taxis. C'est à dire tous ceux qui y sont soumis. Enfin, la santé est également liée à la situation de l'hôpital public.

Pour le transport, la même toile est à tisser. D'un côté, il y a les taxis de place et de l'autre, on trouve les transporteurs et les taxicos. Chacun avec plusieurs problématiques communes telles que les départs en retraite, les cotisations sociales et l'allotissement des marchés de transport, un des sujets les plus importants pour les transporteurs à propos des marchés publics.

Et ce ne sont que deux exemples sur sept. Il y aura donc un certain nombre de réunions de travail, d'autant que le calendrier et les points précis à aborder sont encore un peu flous.

Tous les acteurs autour de la table des négociations

Le point positif, même si les travaux débutent tout juste, c'est les choses semblent avancer dans le bon sens, car l'ensemble des acteur concernés de près ou de loin se trouve autour de la table ce qui rend le dialogue plus constructif.

Mais chacun le sait, il faut faire vite non seulement parce que le 6 décembre approche à grands pas, date à laquelle les professionnels du medico social doivent justifier d'une première dose, mais aussi pour apaiser les tensions sociales fortement prégnantes depuis plus de 10 jours maintenant en Martinique.

Tags