Le terminal du port de Martinique reste bloqué

Par 02/12/2021 - 20:09 • Mis à jour le 02/12/2021 - 20:01

Les blocages se poursuivent à l'entrée du terminal du grand port de Martinique. Une réunion a eu lieu ce matin (jeudi 2 décembre) à ce sujet avec l'ensemble des acteurs portuaires, pour trouver une solution temporaire au stockage des marchandises, parvenu bientôt à saturation.

    Le terminal du port de Martinique reste bloqué

Un taux de remplissage qui atteint bientôt la saturation

Si la plupart des rond-points de l'île ont été débloqué aujourd'hui par les forces de l'ordre, ce n'est pas le cas de l'entrée du port. Depuis plus d'une semaine, les syndicats bloquent la sortie des conteneurs, stockés au terminal du grand port de Martinique. 

Seuls les employés du port peuvent entrer et sortir, avec des véhicules légers. Une situation qui provoque des pénuries notamment dans les pharmacies et grandes surfaces. 

Une réunion d'urgence avait lieu ce matin avec tous les acteurs du port : les portiqueurs, dockers et manutentionnaires, mais aussi le président du directoire du grand port de Martinique, Jean-Rémy Villageois, afin de trouver des solutions. Car le taux de remplissage du port atteint bientôt un stade critique.

Un dialogue en cours

Pour le moment, certains produits peuvent sortir, mais c'est loin d'être suffisant selon le directeur du port maritime :

Dans un premier temps, et c'est déjà en place, on fait sortir des choses qui sont les plus critiques : des poches pour la chimiothérapie, des produits chimiques pour le traitement de l'eau pour que l'eau qui sort du robinet soit potable. Donc ce minimum est assuré. La deuxième chose que l'on fait est de trouver de la place sur le terminal pour pouvoir travailler. Le port est quasiment à saturation et bientôt on ne pourra plus recevoir de marchandises. Et là, ce sera dramatique

Si la situation est compliquée, le dialogue avec les manifestants est malgré tout maintenu. Une communication cruciale pour espérer une sortie de crise selon le président du directoire :

Pour que ce dialogue soit équilibré, il faut qu'il y ait une discussion technique. Autour de la table, il y avait tous les acteurs portuaires. Donc ce sont eux qui peuvent mettre en place des solutions, pour ensuite négocier et échanger avec les manifestants. C'est la première étape : le dialogue peut avoir lieu s'il y a des bases claires

Tags