Devant la Sara, des policiers mais pas de grévistes

Par • Mis à jour le 26/03/2019 - 06:31

Après la mobilisation d'hier devant la raffinerie qui a empêché le chargement de carburant, la Sara a pu reprendre une activité normale sous la surveillance des forces de l'ordre.

    Devant la Sara, des policiers mais pas de grévistes

Envoyés sur les lieux hier matin par le préfet de Martinique, les policiers n'avaient pas pu empêcher Bertrand Cambusy et les militants de la CSTM de perturber l'entrée des camions-citernes dans l'enceinte de la raffinerie.

Résultat, les chauffeurs avaient rebroussé chemin à vide provoquant une ruée vers les stations services.

Ce mardi matin, les policiers ont pris les devants mais ils n'ont pas vu l'ombre d'un syndicaliste. Du coup, les camions ont pu pénétrer dans la raffinerie et faire les plein. Les stations seront livrées dans le courant de la journée.