Covid-19 : une centaine d'hospitalisations et 9 décès en un mois

Par Karl Lorand 06/04/2021 - 08:11
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Le 2 mars dernier, l'ARS faisait état d'une hausse importante du nombre de cas hebdomadaires de covid-19 en Martinique. Depuis, la situation sanitaire n'a fait que s'aggraver au point de mettre le CHU de Martinique sous tension.

    Covid-19 : une centaine d'hospitalisations et 9 décès en un mois

Plusieurs indicateurs permettent de prendre la mesure de la troisième vague de covid-19 qui touche la Martinique. Selon les données publiques disponibles notamment via le système d'information hospitalier SIVIC, on dénombre 103 personnes hospitalisées à cause du covid (5 avril 2021).

Un chiffre qui ne cesse de croître puisque sur les 7 derniers jours, on compte chaque jour 11 hospitalisations liées à l'épidémie. Pour bien mesurer, l'accélération de la circulation du coronavirus, il suffit de regarder un mois en arrière.

Dans son bulletin du 2 mars 2021, l'agence régionale de santé faisait état de 14 hospitalisations dont 3 en réanimation. Des chiffres multipliés presque par 10 et par 6 en un peu plus de 30 jours. Hier lundi, il y avait 19 patients hospitalisés en réanimation.

L'ARS devrait affiner ces données d'ici cet après-midi mais selon nos informations, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires devrait avoisiner 700, et ce malgré la fermeture des laboratoires durant les jours fériés. Il était de 121 le 2 mars dernier, 15 jours après le carnaval.

Cette accélération de l'épidémie, sous l'impulsion de la circulation du variant anglais, a placé le CHU de Martinique sous une intense pression. Plus de la moitié des opérations ont dû être déprogrammées pour libérer du personnel et permettre la prise en charge des patients covid-19.

Le plan blanc a été enclenché et les congés ont été annulés ou suspendus. Un déploiement de force qui n'a pas empêché les 9 décès supplémentaires enregistrés en un mois. En effet, ce mardi matin (6 avril 2021), on dénombre 55 décès depuis le début de l'épidémie contre 46 le 2 mars dernier.

Seule satisfaction pour les autorités sanitaires à l'heure actuelle : la vaccination. De mercredi à lundi (31 mars au 5 avril 2021), 3700 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin au vaccinodrome du Lamentin.

Pour freiner l'épidémie, le préfet a instauré un couvre-feu de 19 heures à 5 heures du matin. Les restaurants, les salles de spectacle et de cinéma ainsi que les salles de sports sont fermées jusqu'au 19 avril 2021 à minima.

Tags