Montagne Pelée : 85 séismes en une semaine mais aucun lien avec l'éruption de Saint-Vincent

Par Karl Lorand et Hanna Roseau 10/04/2021 - 13:09
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Le bulletin hebdomadaire de l'OVSM fait état de 85 secousses volcano-tectonique en une semaine. Bien plus que la semaine précédente mais sans aucun lien avec l'éruption en cours à Saint-Vincent.

    Montagne Pelée : 85 séismes en une semaine mais aucun lien avec l'éruption de Saint-Vincent

L'observatoire volcanologique du Morne des Cadets a enregistré 85 séismes volcano-tectonique au niveau de la Montagne Pelée au cours de la semaine écoulée contre 34 la semaine précédente.

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population. Ces séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1.0 sont localisés à faible profondeur à l’intérieur de l’édifice volcanique, entre 3.1 km sous le niveau de la mer et 1.0 km au-dessus du niveau de la mer. La sismicité superficielle de type volcano-tectonique,
caractérisée par des signaux de hautes fréquences, est associée à de la micro-fracturation dans l’édifice volcanique. 

Certes, il serait tentant de faire une rapprochement entre l'activité de la Pelée et la Soufrière de Saint-Vincent dont l'éruption a débuté hier. Le volcan Saint-Vincentais était sous surveillance depuis décembre 2020, tout comme la Pelée qui a été placée en vigilance jaune depuis la fin de l'année.

Par ailleurs, les deux volcans ont connu une éruption quasiment simultanée en 1902 à la même période de l'année. 

Pourtant, les scientifiques qui observent ces volcans sont formels. Leurs activités ne sont pas liées. C'est ce qu'explique Anne-Marie Lejeûne, maître de conférence à la Sorbonne et ancienne directrice de l'observatoire volcanologique du Morne des Cadets en Martinique.

Il n'y a aucun lien entre les volcans de la Caraïbe, si ce n'est la zone de production du magma et les mécanismes de production du magma. Ce n'est pas parce qu'un volcan de la Caraïbe entre en éruption qu'un autre volcan va rentrer en éruption. Les volcans sont indépendants

Pour l'heure, le seul impact plausible sur la Martinique serait que le nuage de cendres atteigne notre île en retombant à des altitudes plus basses dans l'atmosphère. 

Tags