À la conquête de la CTM...

Par 10/11/2015 - 12:55 • Mis à jour le 10/11/2015 - 12:55

Le bureau des élections de la préfecture a clôturé ce lundi le dépôt des listes qui devraient partir à la conquête de la Collectivité Territoriale de Martinique ! Finalement, 9 listes ont été déposées; et le moins que l’on puisse dire c’est que pratiquement tous les prétendants qui s’étaient manifestés ces derniers mois ont confirmé leur participation.

    À la conquête de la CTM...
A gauche et dans le Camp Patriotique : Alfred Marie Jeanne et Marcellin Nadeau. Toujours dans la Gauche avec la liste Combat Ouvrier de Ghislaine Joachin Arnaud, celle des Travailleurs que va piloter Daniel Gromat et enfin Serge Letchimy et la liste Ensemble pour une Martinique Nouvelle.

A droite, on se réjouit d’avoir réussi l’union pour la première fois depuis longtemps ! Une mission qui a été confiée à Yan Monplaisir qui se félicite d’ailleurs d’avoir attribué la meilleure place à un élu Samaritain en effet Violainene Diaz - de la majorité municipale de Bruno Nestor Azérot - est hissée à la 4ème place. Toujours à droite, Philippe Petit n’a visiblement pas accepté les conditions qui lui étaient imposées dans cette union. Le patron de l’UDI Martinique ira seul à la Bataille.

Du côté des autres listes, on retrouve la journaliste Nathalie Jos qui se présente pour la première fois aux élections. Joseph Virassamy lui entend utiliser l’espace médiatique comme une espèce de tribune pour dénoncer l’organisation du scrutin.

En définitive les têtes de liste sont : Alfred Marie-Jeanne, Serge Letchimy,Yan Monplaisir, Nathalie Jos, Marcellin Nadeau, Ghislaine Joachin Arnaud, Daniel Gromat, Joseph Virassamy, et Philippe Petit.

De nombreux élus des deux assemblées espèrent rempiler : qu’ils soient sur la liste de Yan Monplaisir, ou sur celle de Serge Letchimy, Marcellin Nadeau ou encore Alfred Marie-Jeanne.

Il appartient désormais à la préfecture d’examiner les dernières listes arrivées pour les valider définitivement. Les états majors politiques pourront alors officiellement partir en campagne électorale, cette dernière débutera d'ailleurs le lundi 23 novembre.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar