À Plateau Roy, la vie suit son cours

Par • Mis à jour le 15/12/2015 - 19:15

Le hall d’accueil de l’hôtel de région, bientôt renommé Collectivité Territoriale de Martinique était comme plongé en apesanteur hier, lundi. Au lendemain du second Tour de l'élection de la CTM, les fonctionnaires travaillaient en silence…comme s’ils n’osaient plus ou pas s’afficher. L’effervescence venait plutôt de celles et ceux qui s'affairaient à la préparation de la cérémonie d’installation de la nouvelle gouvernance ce vendredi.

    À Plateau Roy, la vie suit son cours
Au rez de chaussée de l’institution - tentons dans un premier temps de ne plus l’appeler hôtel de région - l’ambiance est plutôt pesante. Impossible déjà d'avoir accès au cabinet du président déchu. Consigne : personne ne parle... ou presque. Il y a bien toujours une exception pour confirmer la règle : Mirko Boyé-Don, responsable du service courrier affilié à la CGTM nousa confié "être dans l'attente!".

Aux étages supérieurs, au 3ème notamment - service de l’ancien président - l’ambiance est feutrée. Seules quelques personnes assises sur un canapé en cuir discutent... Mais pas politique ! Les fonctionnaires ont toujours ce droit de réserve qui leur est propre.

En dépit de la défaire, la vie continue et visiblement les fonctionnaires, pas inquiets de leur avenir, ce que confirme Jean François Lafontaine le directeur de cabinet de l’ancien président, lui aussi sur le départ. "La raison reprend le dessus sur l'émotion", précise t-il. Sans branle bas de combat, Serge Letchimy dans la plus grande discrétion a fait ses cartons dans la nuit qui a suivi le résultat final, la vie suit son cours en attendant la passation de pouvoir à la nouvelle gouvernance ce vendredi.

Audrey Ollon et Pascal Michaux