La ville de Ducos et l'Etat en désaccord sur le Plan Local d'Urbanisme

Par • Mis à jour le 07/06/2018 - 10:06

Le maire de Ducos et sa majorité n'en reviennent pas. Le Plan Local d'Ubanisme qu'ils ont voté pour leur commune a été retoqué par les services de l'Etat. En réaction, les élus prévoient une opération ville morte lundi prochain (11 juin 2018).

    La ville de Ducos et l'Etat en désaccord sur le Plan Local d'Urbanisme

Les services de l'Etat n'ont pas validé le PLU à la ville de Ducos. Cet outil permet de développer des projets industriels et sociaux sur le territoire.

Voilà plus de 14 ans que la ville travaille sur ce plan. Les motivations de ce rejet portent sur une construction sur zone rouge non loin d'une rivière, des espaces boisés classés que l'Etat souhaite garder tels qu'ils le sont, un village senior dans le secteur de Grande Savane où plus de 10 hectare de terrain seront déclassés par la mairie, le scot (schéma de cohérence territoriale) serait également incompatible avec le PLU.

Selon la municipalité, l'Etat n'est pas au fait des réalités et problématiques de la ville. La commune se dit prête à revoir ou à modifier certains points mais refuse que d'autres projets comme celui du village senior tombent à l'eau.

Pour se faire entendre, Charles André Mencé, le maire de Ducos, a annoncé une opération ville morte lundi prochain (11 juin 2018). La ville entière sera bloquée et inaccessible si elle se maintient. Une rencontre est prévue ce jeudi après-midi avec la sous-préfète du Marin. En fonction du résultat de cet échange, la mairie pourrait renoncer à l'opération ville morte.